Echange …. CD Usagés.

Vous connaissez toutes et tous, les échanges d’ATC, artist trade card, les échanges d’Inchies, et de cartes postales textile.

J’aimerai créer un nouvel échange sur des formats CD. C’est simple l’échange doit se faire sur un format légérement plus petit qu’une enveloppe CD, ou alors sur un vieux CD, me suis-je bien expliquée ? J’ai envie de travailler sur ce petit format, rond diamètre 11,5 cm ou alors sur des carrés de 12 cm de côté, ce qui permettrait de ranger nos ouvrages dans des classeurs de rangement à CD.

Le travail sur le CD doit être fait sur une base en tissu, broderie, collage, feutrage, enfin tout ce qui vous passe par la tête.

On pourrait lancer des idées de thème, ou des séries pourquoi pas ? ou bien je vais le faire dans un prochain travail, les présenter sur un ouvrage.

J’avais déjà essayé de lancer un peu l’idée en voulant créer un carnet de voyage sur CD usagée, cet été, Récupération vieux CD, carnets de voyages, mais comme je n’ai pas voyagé cet été, ce n’est que partie remise.

J’ai vu sur le dernier Marie Claire Idée, qu’une dame avait eu l’idée d’en faire des cartes de voeux.

J’ai vu beaucoup de CD traités en altered art, ou en scrapbooking, mais absolument pas en art textile ou bien alors des CD recouvert de dentelle au crochet.Si vous avez envie d’essayer dites le nous, si vous êtes trop timide pour laisser un commentaire vous pouvez nous écrire histoiresdeboitesacouture@orange.fr

Et puis on ne sait jamais peut être à bientôt, pour un échange.

Peut être que ce format existe déjà en art textile, mais je n’en ai pas connaissance.

 

Pour les modalités d’échanges, j’ai noté les adresses internet de celles qui veulent participer, que celles qui veulent en faire et ne pas échanger, se fasse connaître aussi, nous pourrons les exposer d’ici quelques temps lors d’une exposition.

Je vais créer un blog spécial CD, je vous donne son lien, dès qu’il sera effectif.

 

LE BLOG A ETE CREE

vous pouvez y accéder par ce lien là CIRCLE DESIGN

EDITO du 11/01/2008 – 11h00

Sophie du blog Mes dentelles, nous signale, un exposition de dentellières

 Merci Sophie

2000 CDs pour l’an 2000

 à voir sans modération.

Mode Equestre – Vêtements et accessoires

« Un cheval bon marché est rare, tout ce qui est rare est cher, donc un cheval bon marché est, cher« , ce syllogisme cher à Aristode, est on ne peux plus d’actualité, un cheval coûte cher, et tout ce qui entoure ce noble animal aussi, alors pour les cavaliers, cavalieres, meneurs et meneuses, deux sites pour économiser un peu sur les accessoires et vêtements, et être au top de la mode équestre.

(Si cette mode existe, lors du dernier salon du cheval Equita à Lyon, je n’y ai vu que des longes et des tapis de selle en fourrure rose à paillettes …… ce qui sied fort bien au teint, il est vrai, d’un bébé anesse, mais me fait poser l’affirmation ultime : l’équitation doit être réservée aux petites filles de moins de 12 ans).

Une site de vente de patrons de couture, entièrement dédié aux chevaux

SUITABILITY EQUESTRIAN PATTERN


Patrons tenues Western
Patrons tenues et de veste anglaises
Patrons de culotte d’équitation et Jodpur Stretch
Couverture et équipements de protection (couverture, casques anti mouches) Tapis de selles, couvertures, sacs à foin, sacs et accessoires, tenues pour salons et foires (tablier, rideaux pour box, et tentes
Liens pour fournitures et matériel (tissus, sangles, boucles)

Et un autre

JEAN HARDY PATTERNS for Equestrian & Western Wear !

a Touch of Class, n’est ce pas …..

Les sculptures de Mimi – Feutre d'art

Mimi sculpte la laine comme on sculpte la terre, de ses mains naissent des créatures magiques, qui le temps d’un rêve vous emporte dans une autre vie, un autre temps. Surtout n’oubliez pas de taper avant d’entrer pour ne pas déranger ces merveilleuses créatures, elles papotent, elles dansent, elles rêvent, en un mot elles vivent.

Photos de Lewis Wickes Hine

Petites filles dans les filatures – 1908

Il commence sa carrière de photographe en 1904, en 1908, il travaille pour le National Child Labor Committee (NCLC) et, durant plus de 10 ans il photographie le travail des enfants, l’exploitation de ces derniers par les adultes à travers les USA, aidant le NCLC dans sa lutte.

Il disait « Je voulais montrer des choses auxquelles il fallait remédier  »

allez voir

Laisser les enfants être des enfants,
la croisade de Lewis Wickes Hine’s contre le travail des enfants, regardez les photos

Let Children Be Children:
Lewis Wickes Hine’s Crusade Against Child Labor »,

Est ce que ça a vraiment changé ?

Dites le moi !!!

Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
Ces doux êtres pensifs, que la fièvre maigrit ?
Ces filles de huit ans qu’on voit cheminer seules ?
Ils s’en vont travailler quinze heures sous des meules ;
Ils vont, de l’aube au soir, faire éternellement
Dans la même prison le même mouvement.
Accroupis sous les dents d’une machine sombre,
Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l’ombre,
Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,
Ils travaillent.
Tout est d’airain, tout est de fer.
Jamais on ne s’arrête et jamais on ne joue.
Aussi quelle pâleur ! la cendre est sur leur joue.
Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
Ils semblent dire à Dieu : « Petits comme nous sommes,
« Notre père, voyez ce que nous font les hommes ! »
Ô servitude infâme imposée à l’enfant !
Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant
Défait ce qu’a fait Dieu ; qui tue, œuvre insensée,
La beauté sur les fronts, dans les cœurs la pensée,
Et qui ferait — c’est là son fruit le plus certain —
D’Apollon un bossu, de Voltaire un crétin !
Travail mauvais qui prend l’âge tendre en sa serre,
Qui produit la richesse en créant la misère,
Qui se sert d’un enfant ainsi que d’un outil !
Progrès dont on demande : « Où va-t-il ? Que veut-il ? »
Qui brise la jeunesse en fleur ! qui donne, en somme,
Une âme à la machine et la retire à l’homme !
Que ce travail, haï des mères, soit maudit !
Maudit comme le vice où l’on s’abâtardit,
Maudit comme l’opprobre et comme le blasphème !
Ô Dieu ! qu’il soit maudit au nom du travail même,
Au nom du vrai travail, saint, fécond, généreux,
Qui fait le peuple libre et qui rend l’homme heureux !

Victor Hugo, Les Contemplations, 1838

Dis c'est encore long l'hiver !!!!! Tais toi et tricote ….

ou plutôt crochète …

Modèle et explications Garnstudio

Cette photo date du 5 juillet 1946, cette dame qui pose avec le premier bikini crée par Louis Réard , n’est pas un mannequin professionnel, scandalisées elles avaient toutes refusées de poser avec si peu de tissu sur elles, c’est Micheline Bernardini, danseuse nue au Casino de Paris qui va assurer la promotion.

Vous aimeriez en connaître un peu plus sur les bikini, un excellent article dans Boomer Café, qui vous apprendra beaucoup, tant sur la mentalité d’une époque, que sur comment un tout petit bout de tissu, a fait se lever et s’insurger les plus grands de ce monde ;-), même le Vatican a eu du mal à s’en remettre, le PC aussi d’ailleurs !!!!
Dans les articles différents qui sont en liens dans ce texte, il est écrit que le bikini fut abandonné jusque dans les années 70, sauf par quelques artistes qui osaient le porter en bravant les foudres de la populace, et les interdictions.
Et pourtant, je peux vous dire que déjà en 1954, ma mère et sa soeur étaient en bikini du 15 avril au 15 octobre, et que Brigitte Bardot n’avait rien à leur envier, …. le bikini fit son apparition dans la famille, lorsque les maillots tricotés par ma grand mère, furent enfin abandonnés, vous savez ces maillots une pièce qui une fois mouillés vous descendaient jusqu’à mi-cuisse pour ne pas dire mi-mollet. Maman tu me l’avais jamais dit que tu étais une hors la loi et une rebelle, de par ta tenue vestimentaire, déjà contestataire ????. Whaouhhhhhhhhhh respect.

Loi et reloi

Je fume plus

je b….e plus

je mange plus du sucre

je mange plus du sel

Je mange plus le gras des côtelettes

ni celui du jambon cru

en fait je ne mange plus du tout de jambon

je bois plus d’alcool

je bois plus de boisson sucrée

j’ai plus de voiture

je regarde maintenant « attention à la marche » avant le JT de 13h00

je roule à vélo en ville à 50 km à l’heure …..

heureusement qu’ il me reste le blog

parce que dans la vraie vie

je suis devenue une fille très ennuyeuse ….. mais très sérieuse car maintenant
je sais que sur 100 français il y en a 25 qui trouve sexy leur machine à coudre ……..

Nathalie L.

(rubrique humeur, très mauvaise humeur)

2008

Je vous souhaite « de faire de votre vie un rêve et de vos rêves une réalité »

je vous souhaite de voir le jaune dans le vert, et le rouge dans le violet

je vous souhaite la réussite et des bouquets parfumés pour la colorer.

Anne Gailhbaud

Sache reconnaître l’oiseau qui passe par ta maison, il y aura toujours un chant au plus dur du chemin. P. Morency
Anne que ton oiseau brodé avec ton coeur,
qui va m’accompagner tout au long de 2008,
t’accompagne aussi, et vous accompagne tous.

Merci Anne.

Bonne et heureuse année 2008
Happy Year 2008
La multi ani
et

Pace e Salute


et cliquez sur la musique

The Pat Winter Comfort Doll Project

Ce n’est pas terminé, loin de là, il y a encore tant à faire ….
La poupée de Rosy s’est envolée vers les Etats Unis d’Amérique, pour ce projet qui tient tant à coeur aux membres d’Histoires de Boites à Couture, vous ne connaissez pas encore le projet des poupées de réconfort de Pat Winter ? C’est ICI et LA … à vous maintenant, et profitez en pour découvrir ou redécouvrir le site de Pat Winter, un bonheur pour les accros du crazy.

J'ai trouuuuuuuuuuuuuvé

fait par MBH de G

Grâce à un commentaire de Bleu Marie sur l’inégalable blog « histoires de boites à couture » (oui c’est nous, on n’est jamais mieux servi que par soi même) , j’ai trouvé la boite à couture, la boite à couture de chez boite à couture, une boite à couture, une vraie ….. une malle de voyageuse, de baroudeuse, une malle de chez malle, une malle à couture, enfin le rêve quoi, et Bleu Marie, sur son blog « la maison de Marie  » nous la montre sous toutes les coutures c’est le cas de le dire … attention les yeux …. ca va faire mal ….

C’est LA ….

vous êtes sûre alors cliquez et préparez vos mouchoirs, et vos bavoirs.

Prochain défi de 2008, la même en broderie rubans….
allez haut les coeurs, j’y crois, j’y crois, j’y crois …..
Caroline arrête de rigoler s’il te plait … ;-).

Cousons Cousines

Brochure « Cousons-cousines » par Aline Prébois
du CNEP (centre national de documentation pédagogique)
en association avec le ministère de l’éducation).
C’était le livret d’accompagnement d’une série télévisée, c’était en … 1978,
vous en souvenez vous ?
J’ai cherché sur le site de l’INA, je vais continuer à farfouiller ….
en fredonnant la chanson du générique.
Cousines, cousines,
Cousines, cousons,
De la mousseline,
Du drap, du coton
De fil en aiguilles,
De plis en boutons,
J’aime tant cousines,
Cousines, cousons.
Jacques Serizier
Jean-François Gaël

Contes de Noël

http://quilter.ru/

En Russie, ce n’est pas le Père Noël qui passera dans les maisons, mais …

Babushka vivait dans un village. Elle était toujours occupée à faire son ménage, épousseter, balayer, nettoyer, cirer. Sa maison était la plus propre et la mieux rangée du village. Son jardin était magnifique et sa cuisine délicieuse.

Un soir, elle était tellement occupée à faire son ménage qu’elle n’entendit pas les habitants du village discuter de la nouvelle étoile et la regarder dans le ciel.

Elle était très occupée, mais elle entendit quand même qu’on cognait sur sa porte. Elle ouvrit. Il y avait là trois rois et leur escorte. Ils voulaient se reposer un instant chez elle.- Vous venez de loin, leur demanda-t-elle ?- Très loin, soupira Gaspard.- Où allez vous ?- Nous ne savons pas, nous suivons la nouvelle étoile qui va nous mener à un nouveau né, seigneur de la terre et du ciel.- Pourquoi ne venez vous pas avec nous. Nous lui apportons des cadeaux, de l’encens, de la myrhe et de l’or. Vous pourriez lui apporter un jouet. – Je viendrai quand j’aurai fini de ranger. Partez devant. Je vous rattraperai.

Les rois partirent, désolés qu’elle ne parte pas en même temps qu’eux. Elle nettoya tout pour remettre en ordre sa maison après le passage des rois et de leur escorte. A force de ranger, le matin arriva. Epuisée, elle décida de s’octroyer quelques minutes de repos avant de partir et s’endormit. Quand elle se réveilla la nuit était déjà revenue.Elle s’habilla en hâte, prit des jouets et partit à la recherche des rois. Elle les chercha pendant des jours et des jours. Elle finit par arriver à Bethleem et fût très surprise quand à force de demander elle arriva là où avait été les rois : dans une pauvre étable.

Là quelqu’un lui dit qu’ils étaient repartis dans leurs pays. Ils avaient parlé d’elle et regretté qu’elle ne les ait pas suivis.Elle le regrettait amérement elle aussi car elle avait manqué la rencontre la plus importante de sa vie.

Alors chaque année, faute d’être arrivée à temps pour donner ses jouets à Jésus, elle en distribue à tous les enfants.


légende trouvée sur le site
Kutchuk, Noël d’ailleurs

Joyeux Noël

C'était en 1986 … j'étais une Executive Woman

J’avais 23 ans

Mon parfum c’était et c’est toujours (pub de 1986)
Je lisais Vogue et l’idéal de femme était Isabella ou Inès

Je portais des dentelles sous des costumes masculins

Marie Claire Idées n’existait pas encore … et 100 idées arrêtait de paraître …

Il y avait bien eu, un seul numéro du magazine « Elle sait Faire » fin 1985.
Mais rien n’était réellement fait pour nous inciter aux travaux de dames, même les chansons … c’était les années 80.

Elle tricote des pulls pour personne
Didier BarbelivienJ.C. CalloPhilippe Lavil

Elle rate l’avion de ligne de la Koweit
Mais, comme tu l’imagines, elle loue un jet
Nous, on la branche direct avec Wall Street
D’où elle sauve une holding de la faillite
Ce soir elle dort à Londres ou à Berlin
Dans les Hilton du monde flotte son parfum
Des playboys de hasard auront croisé
La soie de ses bas noirs sur sa peau bronzée
{Refrain:}

Même Francois Mitterrand vous dirait d’elle
Que c’est un Bernard Tapie en Chanel
Mais côté love story, j’vous demande pardon
Elle tricote des pulls pour personne
Même Margaret Thatcher vous dirait d’elle
Que c’est une super lady en dentelle
Elle tutoie les taxis, vouvoie Elton
Elle tricote des pulls pour personne

Elle transite du dollar au Mozambique
D’où elle vend du caviar aux Soviétiques
Elle fait Paris-Dakar en solitaire
Histoire d’écrire l’histoire à sa manière

Même Francois Mitterrand vous dirait d’elle
Que c’est un Bernard Tapie en Chanel
Mais côté love story j’vous demande pardon
Elle tricote des pulls pour personne
Même Margaret Thatcher vous dirait d’elle
Que c’est une super lady en dentelle
Elle tutoie les taxis, vouvoie Elton
Elle tricote des pulls pour personne

Le point de croix et moi …. un défi

Vous savez que le point de croix et moi, ca fait …. deux et pourtant j’aime j’aime j’aime. J’aime les quakers, les anciens abécédaires, mais ma patience est limitée ….

Une popine d’Histoires de boites à couture, grande brodeuse au petit point devant l’éternel, m’a mise au défi, en m’offrant un kit, oui un kit rien que pour moi, un vrai, elle m’a tout préparée avec les fils triés et numérotés, la grille photocopiée pour que je marque au stabylo mes avancées. De temps en temps je vous mettrai une photo de mon labeur. Je vais vous la jouer « brodeuse », vous ne me croyez pas, et bien à partir de 1er janvier vous pourrez suivre les péripéties de « Nathalie fait du point du croix », et la première de la bande qui rigole …… je la force à faire le même. C’est un antique sampler de permin of copenhagen, il est superbe … j’ai trouvé une photo sur internet de mon défi terminé, maintenant à moi de jouer …. Merci Madame la Popine, c’est un super cadeau, et il me plaît beaucoup … n’écoutez pas les mauvaises langues, qui vous diront qu’il me faudra 12 vies pour le terminer ….

Concours Art textile – Les jardins de Magali

Sally at the Windowby David Taylorof Steamboat Springs, Colorado

L’Association Art Lauris Luberon organise du 26 au 29 juin 2008 dans « les Jardins de Magali », une nouvelle exposition de patchworks. Le thème portera sur les oiseaux et fleurs avec comme invité d’honneur David TAYLOR, premier prix à l’exposition 2007 de Rosemont, USA.

pour plus d’informations, le règlement du concours et le bulletin d’inscription sur

Les jardins de Magali

l’article

ou sur
Le blog

Hummingbird by David Taylor of Steamboat Springs, Colorado, USA