La broudairis

Moun cor bat dins toun cor e moun sang te carrejo,
Vivo e bello à miracle e touto, dins chascunde sis ana-veni.
Sènso amour es un fumla vido,
e lou mèu meme à la bouco amarejo. *

Folco de Baroncelli

La Broudairis est provencale, brodeuse, son monde : une broderie légère et douce qui vous emporte loin d’un l’hiver qui n’en finit pas, en entrant chez elle, vous apprendrez les traditions de chez nous, les traditions d’ailleurs, et vous apprendrez à broder. Au détour d’une page, vous croiserez une cigale de dentelle subtile, une fleur qui s’évanouit calmement sur de la soie. Vous y trouverez aussi un amour infini, l’amour des fils et du tissu, l’amour de son travail, l’amour pour son prochain et l’amour de la Provence, des pages pures comme le ciel par temps de Mistral.

La Broudairis pratique son art d’Aix en Provence à Martigues.

Broderie infinie, est infinie jusqu’à la perfection,

je vous laisse entrer chez la Broudairis

et vous apprendrez à broder, à faire vos gammes point par point.
Elle mérite des centaines d’abonnées fidèles, je vous le dis …

Chantal ai- je le droit de porter ma cigale d’argent ?
* mon coeur bat dans ton coeur et mon sang te transporte,
miraculeusement vive et belle, et toute entière,
dans chacune de tes aller-venues.
Sans amour, la vie n’est que fumée
et le miel même prend un goût amer.

Commentaire

La broudairis — Pas de commentaire

  1. Qu'il est beau et intéressant ce blog. Je ne suis pas crochet parce que je n'y arrive pas mais que c'est élégant cette cigale!
    J'adore la façon de présenter les points de broderie, j'espère qu'il y en aura de nombreux.
    Bisous et bon anniversaire à Victoire

  2. Merci beaucoup pour cette découverte.
    Joyeux anniversaire à Victoire.

  3. C'est trop d'honneur Nathalie ! J'ai les joues toutes roses !!!
    Merci à toi pour cette aimable présentation de mes blogs encore nouveaux nés.
    Et surtout, porte ta cigale bien fièrement, aussi souvent que tu le souhaites, comme l'on fait avant nous de nombreuses provençales sans pour autant être des félibresses… Et puis d'abord, quand on cite Folco de Baroncelli, on en est une !!! ;-)

    Amistadousamen

  4. Je ne suis pas prête de la porter ma cigale, c'est mieux avec deux O Folco, tu ne trouves pas …. ;-) , ohhhhhhhhh la foooooooooooote. Il a du se retourner dans sa tombe le pauvre.
    Nathalie

  5. Moi, jamais vu deux O à Folco de Baroncelli Javon…
    :-o ?
    Amistadousamen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>