Exercices de Mixed Media

Les derniers jeudis ont été surprenants au sein de l’Atelier de Saint Martin, essai de matière, peinture au couteau et insertion de tissu dans la peinture.

Des messieurs nous ont rejointes pour cette démonstration, heureux de créer avec nous, et de laisser libre leur imagination et leur pouvoir créatif.

Gisèle nous a orienté dans les techniquesMais un seul mot d’ordre, pas d’obligation, et une envie fantastique de créationExpérience à renouveler c’est sûr, en incluant encore et encore des matières.

Art textile et horloge de l’avent

J’aime l’art textile, ce n’est pas un scoop, mon plus cher désir et que l’art textile au sens « ouvrages » du terme et non pas Art soit à la portée de tous, et non plus réservé à une minorité exposante qui mérite le nom d’Artiste, mais aussi à chacun d’entre nous.  Mon rêve est d’appliquer l’art textile à la vie de tous les jours, que les dames qui ont envie de créer, le fassent dans un but utilitaire comme pour le patchwork, s’il est vrai qu’une couverture en patchwork est bien plus opérationnelle qu’une couverture en Art Textile, des petits objets de chaque jour peuvent être transposés en « Art Textile » et surtout, mon but premier en utilisant au maximum du matériel de récupération, dans l’esprit des pionniers du patchwork. J’ai déjà essayé de transmettre ce concept en ayant la chance de voir  l’édition des « 24 petits riens à broder avant Noël » par les Editions de Saxe, par la création des groupe « Circle Design -CD histoires » et « France Art Textile et Mixed Media« , et vous vous apercevrez que je ne suis pas seule à dynamiser cette idée.

Pour vous y retrouver un petit peu dans tous les blogs que je manage, sachez que Circle Design-CD Histoires, ainsi que France Art Textile » sont des blogs de travaux communs, avec des personnes qui aiment se faire plaisir en créant. Que Histoires de boites à couture est mon blog qui racontent des histoires, vous donne des informations, des actualités, des revues de presses, il est à ce titre informatif et mes créations personnelles s’y perdait. Alors La Bastidane a vu le jour, elle est devenue mon journal personnel, vous y découvrirez mes créations improbables, elle est l’autre côté de mon miroir qui j’espère vous plaira, c’est sur La Bastidane que vous trouverez dorénavant mes fiches techniques et tutoriels gratuits ainsi qu’une boutique où pour l’instant la vente n’est pas une priorité.

 

Tout celà pour vous dire, que je suis fière de vous présenter, l’horloge de l’avent du jardin de la brodeuse, inspiré par un modèle que j’ai crée pour la revue « Création Patchwork »,  récupération et art textile. Elle est magnifique et je vous invite à vous y rendre … j’ai suivi sa naissance au fil des articles et vu avec bonheur que mon utopie était atteinte, créer avec les fond de tiroirs.

 Rendez vous dans le jardin de la brodeuse pour découvrir des merveilles chaque jour, des créations, un monde de rêves tendre et doux.

Le Jardin de la brodeuse

 

 

 Merci au Jardin de la brodeuse, d’avoir aimé faire cet ouvrage, merci de l’avoir publié sur votre blog

et je vous souhaite à tous un doux temps de l’avent.

 

Ann Wood

 

Qui ne connaît pas Ann Wood, qui n’est pas resté en admiration devant ses oiseaux,  prêts à s’envoler, l’air martial ou détaché, piou piou délicieux et bateaux fantômes , j’avais fait un article il y a quelques années ici même, mais comme ce blog commence à devenir ingérable, je ne le retrouve plus (mais ne desespère pas). Alors je me fais un plaisir et un bonheur immense d’en réécrire un.

La semaine dernière, j’ai trouvé Cloth Paper Scissors dans mon épicerie favorite, la revue du Mixed Media par excellence … vu son prix astronomique, je le feuillette avant de l’acheter et que vois je …. Ann Wood, j’ai investi il en va de soi …

 

 

Les oeuvres d’Ann étaient jusqu’à présent d’une blancheur et d’une douceur éclatante, d’un calme et d’un sérénité à toutes épreuves. J’ai découvert une autre facette de cette artiste (Cloth Paper Scissor était un spécial Halloween il faut le dire) et je suis tombée amoureuse (ou en amour comme vous voulez) de Chillingworth … le hibou noir … et de Dark Bird, le corbeau, mais est ce la peine de vous en dire plus. Le blog d’Ann est un ravissement, son album Flickr une merveille. Et de bon matin, je m’abandonne dans des rêves où les petits oiseaux portent des haut de forme, des bêrets ou des voiles de mariées et où les bateaux volent dans les airs. Qu’attendez vous pour vous y abandonner vous aussi ?

 

 

ANNE WOOD

son site Ann Wood Hand Made

 

 

Bon dimanche à tous …. un dimanche de rêve et de création, n’est ce pas ?

Cacye Zavaglia

Cacye Zavaglia

Sophie – Laine Crewel, Acrylique

Le support  la broderie, l’univers celui des artistes peintres, comment peut on appeler un telle perfection dans le travail de l’aiguille ?

La laine devient peinture, l’aiguille devient pinceau, et Cayle Zavaglia fait naître sous ses doigts le portrait de ses amours, sa famille, ses enfants, ses parents, ses amis. A découvrir de par le réalisme des oeuvres et par l’émotion qu’il s’en dégage.

 

Des revues de techniques d’Art Textile à télécharger gratuitement.

Un cadeau de la revue Quilting Art, des pages et des pages à découvrir, techniques d’impression et de peinture sur textile, sacs, petits objets ….

C’est par ici

Vous devez juste vous inscrire.

Vous trouverez plusieurs livres gratuits à télécharger et pour allez directement sur le site c’est par là

 

Expositions « Bijoux, Joyaux, Parures » Challenge Textile – 19 au 31 janvier à Bihorel 76 du 13 au 24 mai à Saint Michel de l’Observatoire – 04

Après Tokyo et Yokohama c’est au tour de la France de recevoir ce  challenge textile . Vous découvrirez donc 90 ouvrages effectués entre 30 américaines de la Côte Est, 30 Japonaises et 30 Françaises. Composé de 30 thèmes, chacun de ces thèmes est  traité par une représentante de ces trois pays.

A ne manquer sous aucun pretexte, cette exposition internationale itinérante sera présente

du 19 au 31 janvier 2010,  à Bihorel près de Rouen,
Exposition organisée par Marie José Michel.
Grange de la petite Madeleine (face à la poste)
Bihorel 76
19 au 31 janvier 2010 – 10h00/12h00 – 13h30/18h00
Entrée Libre

du 13 au 24 mai 2010 à Saint Michel de l’Observatoire – 04 (entrée libre°
Exposition organisée par Frédérique Crétal à  la  ferme Savy pour l’exposition textile
et  par Janine Barreau pour  la Galerie des Arts de Saint Michel de l’Observatoire , qui accueillera artistes peintres.

La Ferme Savy, un fabuleux lieu d’exposition que je connais bien au coeur du Luberon, bientôt en ligne le programme de cette exposition.

 

Mon devoir de vacances sur France Art Textile

devoir

C’est vrai que je n’ai pas fait grand chose en ce moment, entre le déménagement, les vacances, mais j’ai quand même essayé de faire mon devoir de vacances sur France Art Textile, vous devriez peut être y jeter un coup d’oeil, il n’y a pas que le mien ….

Ariane, ma sœur, de quel amour blessée Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée !

IMG_0162

Concours pour l’exposition de Quilt en Beauce …

Lorsque j’ai reçu le paquet de Smaranda, contenant des batik de toute beauté, et des fils tortueux, je vous l’avoue, je vous le dis, je me suis mise à pleurer, en m’apitoyant sur mon sort, terrorisée à l’idée d’utiliser des couleurs, et en jurant au grand jamais que  jamais de ma vie  je n’arriverais à utiliser des couleurs pareilles, comme tout le monde le sait, j’ai un peu beaucoup  de problèmes d’adaptation avec les violets, les oranges, les fushia, et autres couleurs pétaradantes.

Ensuite, le thème n’était pas forcément pour moi, une évidence, tout ce que je me souvenais d’Ariane, c’était son fil rouge,  l’idiot qu’elle aimait, ce Thésée au gros biceps plus fou de son corps que de sa promise , qui avait réussi à la fâcher avec toute sa famille, fracassant dans  le labyrinthe  ce pauvre Minotaure, pas du tout content d’être  une manipulation génétique . Thésée un homme, un vrai qui pue des pieds, le séducteur  pathologique mythologique par excellence, qui utilise bonbonne pour jouer les héros et qui la plaque lamentablement juste après pour se tirer avec sa belle soeur Phédre . Ne trouvant comme excuse, pour avoir largué la pauvre Ariane sur sa plage, que les courants marins ce n’étaient pas son fort  et qu’il était meilleur guerrier, que marin.  Mais bon … Sans plus quoi … Juste un texte à éviter de lire, les jours d’engueulade avec son petit ami, son patron, son mari, son fils, son frère, son voisin (rayer la mention inutile) , pour ne pas faire monter la bouffaride envers la gente masculine, qui nous rejoue les mêmes scènes avec à peu près les mêmes tirades depuis des  millénaires. Et ils s’en sont tellement fiers, qu’ils l’écrivent, que se soit Homère, Ovide ou Plutarque.

(entre nous, nous sommes toutes aussi courges, car tout comme Ariane, quand un s’en va, on en reprend un autre …. )

Déjà la princesse qui donna à un ingrat un fil à ramasser avait pour son bonheur remplacé par Bacchus un époux parjure. Charmée de son nouvel hymen : « Qu’avais-je donc à pleurer, sotte que j’étais ! » dit-elle ; « c’est pour mon bien qu’il m’a trahie ». Je disais, il m’en souvient : « Parjure, perfide Thésée ! Il est parti, et Bacchus est pareillement coupable. Aujourd’hui encore je crierai : « Que nulle femme désormais ne se fie à une homme ! » Le nom seul a changé, mon malheur se répète. Ah ! si seulement mon destin avait suivi son cours, la première fois ! si, à cette heure, j’étais déjà morte ! Pourquoi m’as-tu sauvée, Liber, de la mort qui m’attendait sur une plage déserte ? J’aurais pu, une bonne fois, cesser de souffrir.

Alors j’ai fait mon fil d’Ariane, avec une Ariane bien seule malgré son fil, bien triste, et bien malheureuse, un Ariane qui attend …. un voilier qui n’a pas les bonnes voiles.

fildariane

Vous voulez savoir peut être les techniques ? Principe de base, un crazy, un peu de feutrage, de la peinture textile (pour Ariane), le texte d’ Ovide, Thésée prenant par les cornes ce pauvre Minotaure, et des perles,  des dentelles, des fils et des boutons,

Ca y est tu peux ouvrir ton cadeau …..

24 jours que je te serine des J – quelque chose,

et ben aujourd’hui c’est J+1.

24 petits riens pour attendre tout doucement Noël, j’espère qu’il te plaira … tu me diras hein ?

pour confectionner 24 petits riens, pour les 24 longues journées si longues, beaucoup trop longues pour les petits enfants, ce journées qui séparent le 1er décembre de Noël, et surtout des tonnes de fautes d’orthographe …. en prime.

Merci à toi d’avoir patienté plus de trois semaines. Ce livret, je l’ai fait pour tous les gens que j’aime, alors ouvre le, et dit toi que c’est un simple geste d’amitié.

Depuis le 27 juillet, le livret est accessible sur demande locquen@gmail.com

Je te souhaite une merveilleuse fin d’année ….
Et à l’année prochaine, je vais essayer de prendre quelques jours de vacances virtuelles.

J’ai une pensée particulière pour Maryse, Simone, Asphodèle , Carou et toutes celles qui ont suivi ce calendrier avec beaucoup d’assuidité, je vous embrasse très fort, et je vous souhaite à toutes, tous les bonheurs du monde.

Cet article vous a plu ? Votez ici

add page

Edito du 29/12 : La carte postale de la petite fille à l’oiseau a été trouvé ici, j’ai retrouvé le lien, et pour celles qui m’ont posé la question, les amoureux sont inspirés des « amoureux « de manga, plus spécialement de Naruto qui embrasse Sasunaru ,-), ca retire un peu de magie vous ne trouvez pas ? Et j’ai retravaillé le dessin et dessiné directement sur le tissu, j’ai décalqué l’ouvrage après, voilà vous savez tout …. enfin j’espère …

EN OCTOBRE 2009  les PETITS RIENS ONT  ETE EDITE AUX EDITIONS DE SAXE

VOUS POUVEZ LE RETROUVER ICI